La sieste en entreprise, pourquoi? Pour qui?

1. Productivité

Le sommeil est le premier facteur influant sur la capacité intellectuelle et physique d’un individu.
Une étude de la NASA affirme qu’une micro-sieste d’une vingtaine de minutes permettrait d’augmenter la productivité de 35%.
Au-delà de la productivité, c’est aussi la créativité qui est boostée pendant ce court instant de répit.

2. Risques psychosociaux et absentéisme

Les risques psycho-sociaux engagés par le stress, le mal-être, la perte de motivation représentent un réel coût pour l’entreprise. Diminuer ces risques relève d’un véritable défi pour les employeurs, les RH.
Or il est prouvé qu’une sieste de 20 minutes permet de diminuer la pression artérielle, et le stress, et donc les risques de burn-out et d’accidents cardio-vasculaires. Par le même mécanisme, une diminution du stress entraîne une prise de décisions moins impulsive, plus réfléchie, de la part des collaborateurs.
La sieste s’inscrit dans une démarche volontariste des entreprises de résoudre les risques liés au travail.

3. Vivre en harmonie, à travers une culture d’entreprise positive

1 personne sur 8 souffre de troubles du sommeil. Cela a un impact négatif sur le caractère, menant à d’avantage de nervosité, une baisse de l’humeur, un comportement compulsif et logiquement, sur les relations avec autrui. En diminuant ces troubles du sommeil et en offrant l’opportunité aux collaborateurs de se régénérer le court instant d’une micro-sieste, l’entreprise participe au mieux vivre-ensemble. Une équipe détendue, et équilibrée sera encline à la cohésion de groupe. La satisfaction des collaborateurs mène directement vers l’efficacité de l’équipe.

La pratique de la sieste s’inscrit dans une culture d’entreprise valorisant le capital humain et mettant à l’honneur le  bien-être du salarié. Légitimée par les salariés, la culture d’entreprise partagée participe à la réussite sociale et économique de l’entreprise.

4. Marque employeur

La fonction RH d’une entreprise ne se limite plus à gérer les ressources humaines, mais à tracter, et retenir de nouveaux talents. Les attentes managériales des jeunes talents évoluent. Les pratiques RH doivent être proactives et trouver des réponses à ces nouvelles attentes.
En s’inscrivant dans une pratique managériale novatrice, la pratique de la sieste représente un atout majeur pour la marque employeur des entreprises. 

Une question? Nap&Up vous répond
Nous Contacter

Une question ? Une remarque ?

Not readable? Change text.